7 Jours pour faire le tour de l'Islande (2/2)

Maisons typiques de Möðrudalur

Cet article fait suite à celui-ci, où nous découvrions ensemble l'ouest et le nord de l'Islande. Continuons notre tour de l'île, direction les cascades de l'Est, la lagune de Jokülsaron, et le Cercle d'Or !

JOUR 4 : ðrudalur → Höfn



La nuit du 3ème jour au 4ème jour a été sans aucun doute la pire nuit que nous ayons passé. En effet, n'ayant eu aucune couverture nuageuse cette nuit là, la température est descendue trèèès bas (au mois -8000). Le matin, le soleil brillait encore. C'est tout ensommeillés que nous nous sommes rendus à la seule et unique auberge du village, proposant un petit déjeuner (assez cher, mais on en a eu pour notre argent) au chaud. Le ventre plein, nous sommes sortis faire un tour des environs. À une centaine de mètres de l'auberge, dans un champ d'herbes sèches, nous avons vu des petits animaux s'agiter. Pour notre plus grande surprise, il s'agissait de jeunes renards arctiques jouant près de leur terrier. Il faut savoir que les renardeaux polaires s'observent généralement au mois de janvier au nord ouest de l'Islande, et non en août au cœur des terres du nord-ouest de l'île. Pas à pas, nous nous sommes approchés jusqu'à seulement quelques mètres d'eux pour les photographier.


Nos trois amis, jouant sans se soucier de nous
Pour ne rien vous cacher, voir des renards arctiques étaient ce que nous espérions le plus. Alors imaginez comme la bonne humeur nous a envahit lorsque nous avons aperçut ces trois là ! Peu importe ce qu'il pouvait se passer maintenant, notre voyage était réussi.

Vue du haut d'une des nombreuses cascades (on voit Marion sur le versant d'en face, toute petite, bien sûr !)

Ce jour là, nous avions beaucoup de route à parcourir pour rejoindre le camping d'Höfn, et nous n'avions pas d'escale particulière de prévue. Du coup, nous avons décidé de quitter la route n°1 pour rejoindre les montagnes de la côte est, jusqu'aux fjords de Seyðisfjorður.
Pour cela, nous avons suivis la Route des Cascades. En fait, en Islande, toutes les routes sont plus ou moins des "Routes des Cascades" car il y en a de partout. Mais celle-ci était parcourue de cascades gigantesques, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Par conséquent, nous nous sommes arrêtés manger au pied de la Gufufoss. Des tas de myrtilliers avaient poussé tout autour, tellement que nous étions obligés de marcher dessus ! Puis, nous avons traversé la rivière (Marion est même tombée dedans...) pour atteindre le haut de la cascade.

Gufufoss

Les pieds mouillés, nous nous sommes remis en route pour Stöðvarfjörður où nous espérions apercevoir des baleines de la côte. Malheureusement encore, la chance ne fut pas de notre côté. Et n'ayant ni le temps ni l'argent nécessaire pour une sortie en bateau, notre expérience de Whale Watching se résumera à la photo ci dessous. 

Mur tagué de la station service de Stöðvarfjörður
Une fois la Crok-moubile ravitaillée, nous avons pu retrouver la route n°1 qui, par moment, n'était plus goudronnée... Et enfin, après 5 heures de voiture, nous avons rejoins Höfn pour une nuit beaucoup, beaucoup plus chaude que la précédente. 

Sur la Route des Cascades, au creux des montagnes

JOUR 5 : Höfn → Vìk




Höfn est tout près de Jökulsárlón, une lagune glacière où l'on peut voir les Icebergs se jeter dans la mer. Bien entendu, il y faisait extrêmement froid. Néanmoins, nous avons vu des phoques (enfin !) et la magie du lieu était inégalable ! Si vous allez en Islande, mais que vous ne vous rendez pas à Jökulsárón, vous louperez quelque chose d'unique !

Jökulsárón


Pour vous montrer un peu la dérive des blocs de glace, nous avons réalisé un Time Lapse (oui, il y a des tâches sur le capteur) avec un magnifique photobomb de phoque !







Après avoir presque perdu nos doigts, nous quittons Jökulsárón pour le Canyon de Fjaðrárgljúfur (Ci-contre), sur la route menant à Vìk. Celui-ci a été creusé au fil des années par une rivière, et est formé de falaises vertigineuses sur le bord desquelles nous avons pu nous promener. De la même façon, nous avons pu jouer notre rôle de Photographes Delextraim' !





Nous sommes arrivés relativement tôt à Vìk, sous un crachin continu. Cependant, la pluie n'arrête pas La Faute Au Graph, et nous voici partis pour explorer l'immense plage de sable noir du village ! Vìk est réputée pour les oiseaux que l'on peut y apercevoir, notamment les macareux (puffins). Néanmoins, la migration de ces célèbres oiseaux se termine en août, et par conséquent, nous avions très peu d'espoir. Ici encore, comme pour l'épisode des renards, la chance nous sourit ; c'est en grimpant dans les falaises le long de la côte que nous sommes tombés sur quelques retardataires. Contrairement à ce que l'on peut penser, ces "pingouins tristes" sont tout petits, hauts de 20cm seulement, et volent extrêmement vite. Du coup, il a été très difficile de s'en approcher, et avec un objectif de focale 210mm seulement, pas facile de faire des photos...




Puffin

Puffins

C'est tout de même très contents de notre journée que nous avons rejoins la salle commune du camping, pour le premier repas chaud de la semaine : noodles à volonté ! Et pour la deuxième fois de la semaine, nous avons eu droit à une douche chaude (enfin, mi froide, mi chaude, et encore mi froide derrière...)

Plage de Vìk

JOUR 6 : Vìk → Þorlákshöfn


Pour notre dernier vrai jour, nous avions comme projet de visiter le Cercle d'Or (Golden Circle), autrement dit la partie la plus touristique de l'Islande.

Nous avons quitté Vìk sous la pluie, et juste à la sortie de la ville, avons pu assister aux jeux de dominance de deux chevaux Islandais.


Chevaux Islandais










Notre première étape : la cascade de Selfoss (Ci-contre), d'où part la randonnée pour monter sur le célèbre Ejafjallajökull. À cause du manque de sommeil accumulé, nous nous étions levés un peu tard ce matin là, et nous avons eu peur de ne pas avoir le temps de faire toute la promenade. Heureusement, un Dragon Viking nous a emmené au Sommet du volcan en éruption, mais malheureusement nous n'avons pas pu prendre de photos car nous avions oublié la batterie dans le chargeur thermonucléique de la limace interatomique.











Ensuite, nous avons rejoint les sites les plus connus de l'Île : Gullfoss et Geysir. Oui, ils méritent leur réputation, mais le nombre de touristes augmentant considérablement par rapport au nord de l'Islande, nous en avons moins profité. Il faut quand même avouer que la grandeur des chutes de Gullfoss est impressionnante, et que les Geysers de Geysir explosant toutes les 5 minutes et montant jusqu'à 8 mètres de haut ne nous ont pas laissé indifférents!


Gullfoss


Geysir





Enfin, nous nous sommes arrêté par hasard au cratère de Kerið, et nous n'avons pas regretté ! Tout comme le cratère du Vìti, il est rempli d'une eau bleue-verte qui contraste incroyablement avec la roche volcanique rouge vif qui l'entoure.






Pour notre dernière nuit Islandaise, nous nous arrêtons à Þorlákshöfn, à 50 kilomètres au sud de Reykjavìk. Nous mangeons dans un pub, histoire de nous revigorer d'une bonne bière ! Nous découvrons alors qu'en Islande, il est commun de manger sa pizza 4 fromages avec de la gelée de groseille...


Après cette excellente soirée, nous avons essayé de dormir en vain dans notre tente, car une tempête hyper violente remontait des Etats-Unis... Même réfugiés dans la voiture, nous n'avons pu fermer l’œil de la nuit à cause du vent. À 4h00 A.M, Vincent a repris le volant pour rouler jusqu'à Reykjavìk, où nous avons enfin pu dormir un peu, la Crok-Moubile abritée derrière une petite bute. 

JOUR 7 : Reykjavìk → Keflavìk → Lyon

Théoriquement, il nous restait une demie journée pour visiter Reykjavìk, la capitale. Mais les événements survenus la nuit précédente et la pluie ne s'arrêtant pas ont fini par avoir raison de nous... 



Nous nous sommes alors installés dans une pâtisserie à l'entrée de la capitale et avons commencé le tri des photos tout en mangeant des gâteaux Islandais.





Puis, nous avons brunché dans l'un des restaurants les plus hypes de la ville, avant de rejoindre les locaux de Sad Cars, et d'y laisser notre fidèle Crok-Moubile




Ce n'est qu'à l'aéroport que Marion a cru bon de vérifier si elle avait bien son passeport... Et après une panique sans nom, nous avons pu embarqué sans soucis.







Retour en France difficile, nostalgie d'un voyage fantastique et l'envie de repartir pour voir tout ce que l'on n'a pas eu le temps d'explorer... Mais nous nous faisons la promesse que nous retournerons bien vite dans ce fabuleux pays qu'est l'Islande !




→ À la découverte du Grand Nord en Kayak : le Svalbard

La Faute Au Graph

« Vous avez la capacité de voir les choses à travers un prisme qui rend le monde plus beau. »

14 commentaires:

  1. Les photos sont magnifiques. Des paysages incroyables et les animaux sont tellement beaux.
    Cela devait vraiment être une expérience folle et inoubliable. J'espère pouvoir un jour vivre ce genre de choses dans ma vie !
    Merci beaucoup pour le commentaire et l'analyse photographique sous l'article de mon blog

    Bises
    Charliesugartown.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Je te le souhaite également !

      Supprimer
  2. Argghhh le Canyon de Fjaðrárgljúfur, je veux y aller !!!
    Superbe pays, superbes photos :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un des endroit qui nous avons préféré, et sous la pluie, l'atmosphère n'en était que plus particulière!
      L'Islande est un endroit merveilleux, je souhaite à tout le monde de pouvoir la voir comme je l'ai vu :) Merci pour ton gentil commentaire :)

      Supprimer
  3. Je viens de lire vos deux récits sur l'Islande avec intérêt, un grand bravo pour ces photos magnifiques ! J'adore les bébés renards, quelle chance vous avez eu :)
    Dans un mois et demi ça sera à notre tour de découvrir ce beau pays... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, nous avons eu beaucoup de chance ! Oh, vous allez vous éclater, et je suis sûre que vous allez ramener de magnifiques photos, j'ai hâte de les voir avant même qu'elles soient faites :p ! Je vous souhaite d'avoir autant de chance que nous pour les renards! Vous avez déjà planifier (je suis sûre que oui :p) un itinéraire ? Vous partez combien de temps ?

      Supprimer
    2. Mais c'est que tu commences à bien nous connaître ;) Nous partons 3 semaines, on commence par un roadtrip dans le sud, l'est et le centre de l'île, et ensuite nous ferons le trek du Landmanalaugar :)

      Supprimer
    3. Ahah, c'est à ça que servent les Liebster Awards ;) C'est un beau programme, vous allez vous éclater ! :D

      Supprimer
  4. Vos photos sont magnifiques! Cela me donne encore plus envie de prendre le premier avion pour m'y rendre! Les paysages sont ultra variés et vos clichés d'animaux superbes! (mention spéciale pour les renards!) :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tous tes commentaires, ça nous fait vraiment plaisir ! :) Merci beaucoup, on a eu de la chance pour les renards ^^ !

      Supprimer
  5. C'est top de croiser des animaux sauvages par hasard!

    RépondreSupprimer
  6. Voir .. voir .. des renards polaires ? Mon coeur à fondu à la lecture de ton article <3 !
    J'y suis allée en novembre dernier (gros coup de coeur <3) par contre je n'ai pas vu de renard (c'est mon animal totem, un surnom, des peluches, bref .. tu as compris ^^). On prévois d'y retourner, 3 jours c'était bien trop court, et j'espère que j'en verrai moi aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh merci Amélie pour cet adorable commentaire, il me fait tellement plaisir :D
      On a eu beaucoup de chance avec les renards, ce n'était ni l'endroit ni la saison, et pourtant... C'est aussi devenu notre emblème, suite à cette rencontre (j'ai la parure de lit, des coussins, des boucles d'oreilles, des mugs :D)
      Si tu aimes les renards, je t'envoie sur mon article du Svalbard où on a fait LA meilleure photo de notre vie ;) (indice : c'est un renard polaire ;) )
      http://lafauteaugraph.blogspot.fr/2016/02/svalbard-voyage-animaux-randonnee.html
      Merci infiniment de ton passage ici, je suis super heureuse ! :D

      Supprimer
  7. Salut :)
    Votre article est super chouette, et vos photos sont justes magnifiques !
    Quelle chance de croiser ces petits renards arctiques, ils sont trop mignons !
    On a eu l'occasion d'en croiser un en Islande cet été, je n'avais pas l'objectif adéquat pour en faire de belles photos; mais cette rencontre fugace, hors du temps, reste l'une des plus belles et inattendues de notre road-trip dans cette belle île :)

    A bientôt !

    RépondreSupprimer

Bonjour, et merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Ici, vous pouvez laisser vos impressions, émettre des suggestions, et même nous dire ce qui ne vous a pas plu ! Nous sommes ouverts à toute critique, quelle qu'elle soit, pourvu que ce soit un avis sincère et constructif.
Bonne continuation, et à bientôt sur le blog de La Faute au Graph !

V&M