La Pologne en Hiver (2/4) - Cracovie, nos plus belles découvertes

De Varsovie à Cracovie 

Nous avons pris le train à la Gare centrale de Varsovie, direction notre 2ème objectif : Cracovie ! Qui n'a jamais entendu parler de ce centre historique, ne serait-ce dans ce chef d'oeuvre du 7ème art qu'est LA LISTE DE SCHINDLER ?!


Mais avant de vous raconter notre visite de Cracovie, je me dois de mentionner ce très gentil voyageur, qui, pendant les 2h30 de trajet, nous a appris les rudiments de la langue polonaise : Dziekuje !


Où Dormir à Cracovie

Aussi surprenant que cela puisse-t-être, notre gros coup de cœur à Cracovie sera... Notre auberge de jeunesse !


Nous avons été bien aiguillé sur le choix de celle-ci, et après une dizaine de minutes de marche, nous étions sur la place principale de Cracovie - Rynek Glowny - devant le CROCOW HOSTEL. Très bien placée, un bâtiment avec un charme fou, des salles de bain individuelles, un prix plus qu'abordable (10euros la nuit dans un dortoir de 12 places), un accueil chaleureux... & une vue imprenable sur la plus grande place médiévale d'Europe. 




De jour
De nuit
Rynek Glowny
Alors, cette place, qu'a-t-elle de si spécial ? Nous en avons fait un petit tour en une demie journée, et voici ce que nous en avons tiré...

La halle Sukiennic





Comme tous bons touristes qui se respectent, nous avons tout de suite été attirées par la gigantesque galerie marchande qui traverse la place : des dizaines d'étalages de souvenirs, à des prix très bas!




L'intérieur de la galerie
Éros Bendato, par Igor Mitoraj

Marine, et l'oeuvre de sculpteur
C'est une oeuvre que l'on ne peut manquer sur la Grand-Place de Cracovie : elle représente une tête humaine géante de bronze, couchée sur le côté, et est très propice aux jeux de touristes!


La Basilique Sainte-Marie

C'est peut-être le bâtiment qui attire le plus notre regard en arrivant sur la place : construite en briques rouges, elle domine de par sa grandeur et sa magnificence. L'intérieur n'en est pas moins exceptionnel ; cependant, l'accès à l'église est payant de même que l'autorisation d'y faire des photos. De plus, on nous interdit de prendre des clichés du retable, qui est de loin l'objet le plus exceptionnel de la Basilique. Heureusement pour nos yeux, Chiara a filmé secrètement l'intérieur de l'Eglise ! 

video


 Les rues de Cracovie, promenade aléatoires


La Grand-Place débouche sur bons nombres de rues que nous avons suivies au hasard chacune à leur tour. Voici quelques photos de ces lieux qui ne sont pas aussi connus que Rynek Glowny, mais qui nous ont charmé par leur authenticité. (Tout le monde sait que c'est en se perdant que l'on trouve les endroits les plus merveilleux!)

      

La Pologne, pays coloré
© Chiara
© Chiara, le Théatre Juliusz Slowacki

Musée Czartoryski

Après avoir vagabondé plusieurs heures dans ces charmantes petites rues, le froid mordant de l'hiver polonais commençait à avoir raison de nous. Nous désirions nous mettre au chaud, mais nous ne voulions pas "perdre du temps" dans un café ou autre. Par chance, nous avons trouvé un musée encore ouvert à l'heure tardive de 16h, et les réceptionnistes semblait ravis de recevoir des visiteurs ! Pour quelques Zloty, nous avons donc visité la galerie de l'antiquité du Musée Czartoryski de Cracovie, et avons fait un petit voyage dans le temps : de l'Egypte Ancienne à la Grèce Antique, en passant par l'Empire Romain...


L'Université Jagellonne


L'Université Jagellonne de Cracovie est connue pour être l'un des Must-See de la ville. Malheureusement, en hiver, il n'est plus possible de visiter l'intérieur des bâtiments après 15h ; nous sommes arrivées là-bas (au hasard, encore une fois), vers 17h30... Nous sommes quand même entrées dans le patio, puis avons repris notre route. Mais, tout proche du célèbre site, un gigantesque "immeuble" rouge brique a attiré notre attention. Qu'était-ce? Des bureaux? Des habitations? Après en avoir fait le tour, nous avons trouvé l'entrée principale : il s'agissait en réalité d'une annexe de l'Université Jagellonne, qui ne se visite habituellement pas. Les lumières étant allumées, nous sommes entrées. Nous avons posé la question au monsieur de l'acceuil : "Can we visit?", et il nous fit signe de main que nous pouvions faire le tour comme bon nous semblait. C'est très solennellement que nous avons fait le tour de ce qui nous semblait être Poudlard. L'ambiance était  sérieuse et chaleureuse à la fois. Etudiants et professeurs déambulaient dans les escaliers, surpris et amusés de trouver 4 touristes françaises dans leur Université.



"Les escaliers n'en font qu'à leur tête"


Sortir à Cracovie



Il existe des centaines d'endroits pour sortir à Cracovie : des restaurants, des bars à Chicha, des discothèques, des pubs... Il y a de nombreux prospecteurs dans la rue qui distribuent des flyers pour vous inviter à passer un instant dans leur établissement. Nous ne nous y sommes pas laissées prendre, et sommes entrées dans un bar à Cocktail qui semblait plutôt chic... Le hasard faisant bien les choses, le barman était Sicilien! Notre italienne préférée, Chiara, a donc immédiatement sympathisé avec lui. De ce fait, nous y sommes retournée le lendemain, avec deux voyageuses espagnoles rencontrées plus tôt dans la journée, pour y déguster un délicieux gâteau à la cerise, et boire quelques mojitos! Notre ami barman nous a même offert le traditionnel shooter de Vodka polonaise !




Auschwitz, les 70 ans de la libération 
Zakopane & les Tatras sous la neige


La Faute Au Graph

« Vous avez la capacité de voir les choses à travers un prisme qui rend le monde plus beau. »

0 Commentaire(s):

Enregistrer un commentaire

Bonjour, et merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Ici, vous pouvez laisser vos impressions, émettre des suggestions, et même nous dire ce qui ne vous a pas plu ! Nous sommes ouverts à toute critique, quelle qu'elle soit, pourvu que ce soit un avis sincère et constructif.
Bonne continuation, et à bientôt sur le blog de La Faute au Graph !

V&M