Retour sur... - Notre périple Grenoblois, de Février 2015 à Juillet 2015 (1/2)

Dans le cadre de son projet de fin d'études, Vincent est venu s'installer pour 6 mois à Grenoble. N'ayant plus de cours avec l'université pendant cette période là, Marion en a profité pour le suivre.
Nous voilà donc dans un nouvel environnement, au pied des montagnes de la Chartreuse, pour un périple qui devrait prendre fin le 31 juillet. Cependant, tout n'est pas vraiment terminé ; en effet, Vincent commencera une thèse à l'INRIA en octobre, et vivra donc toujours à Grenoble tandis que Marion reprendra ses études sur Lyon.

Or, ceci n'est pas le sujet de cet article. Aujourd'hui, nous vous proposons un petit voyage au détour de la ville de Grenoble afin de vous présenter les incontournables du chef-lieu Isérois, mais aussi nos petites découvertes personnelles. Alors, en route pour Grenoble !

1 - À voir à Grenoble
Nous n'avons pas vraiment visité la ville, c'est pourquoi nous ne parlerons pas de "City Guide". Par exemple, nous n'évoquerons pas le centre-ville et la place Victor Hugo, le parc Mistral, la Caserne de Baunes, ou encore Grand-Place. Ce sont, en effet, des incontournables ; mais qui ne nous ont pas particulièrement conquis. Si vous cherchez plus une liste des must-see de Grenoble plus exhaustive, nous vous conseillons le site LE DAHU.









Grenoble fût l'une des premières villes à bénéficier d'un téléphérique urbain. Celui-ci relie le centre-ville de Grenoble (ou plutôt, les quais de l'Isère) à la colline du fort de la Bastille (alt : 476m).






Il est plus connu sous le nom des œufs ou bulles de Grenoble. C'est la numéro 1 des attractions touristiques de Grenoble et est devenue un symbole fort de la ville.

L'accès reste très accessible financièrement : environ 5 € l'aller-retour pour les étudiants. Toutefois, vous pouvez prendre le téléphérique uniquement pour l'ascension, et choisir de redescendre de la Bastille par les sentiers qui ornent la colline.







Une fois là-haut, ce qui impressionne le plus, c'est la vue imprenable que l'on a sur Grenoble... et sur la pollution qui lui est associée. Ce n'est peut-être pas toujours le cas, mais très souvent, la ville est recouverte d'un voile, retenu prisonnier par les montagnes alentours. Alors, on se dit "quel dommage, que la vue ne soit pas dégagée!", mais l'on apprécie tout de même le spectacle.







Et puis, il faut bien redescendre sur terre un jour. Des sentiers, agrémentés d'escaliers, serpentent le long de la colline de la Bastille, jusqu'à ce qu'on retrouve les quais. Ce n'est pas si dur que cela en à l'air, et ces chemins offrent un dépaysement total au cœur d'une agglomération aussi grande que Grenoble. À chaque étape, il est possible de faire une pause et d'apprécier encore la ville vue d'en haut.




Juste à côté de la gare du téléphérique se trouve le Musée de Grenoble. Nous ne l'avons pas visité durant ces 6 mois, mais Marion s'y est rendue plusieurs fois avec le collège et le lycée. C'est ainsi que nous savons à quel point ce musée est riche. Le parc du musée est déjà à lui tout seul est chef d'oeuvre. N'hésitez pas à y faire un tour!




Les quais de l'Isère

Vue classique de Grenoble, où apparaît le téléphérique
  

Grenoble est principalement faite d'immeubles carrés et de logements sociaux en mauvais état. C'est tout sauf une jolie ville. Mais dans toute cette géométrie moderne subsistent quelques trésors : sur les quais de l'Isère, juste sous la Bastille, se trouve d'adorables petites maisons colorées aux toits rougeoyants. Les ponts traversant la rivière apportent aussi beaucoup de charme à ces lieux, qui contrastent avec le reste de la ville.

Les quais, la nuit

BONUS : Les tags du rond-point de Meylan



Nous habitions du côté de la Chartreuse de Grenoble, et passions chaque jour par le Rond-Point de Meylan. Sous ce rond-point est aménagé un passage souterrain pour les piétons et les vélos, où les murs ont été soigneusement tagués.
Vous avez pu les voir dans CET ARTICLE.
Si vous aimez le Street-art, nous vous conseillons vivement d'y faire un tour ; vous ne serez pas déçus !




2 - Où sortir à Grenoble

→ La Bobine, grand classique

"On se rejoint à La Bobine" est devenue presque une expression dans le jargon des étudiants Grenoblois. La Bobine, c'est un Bar/Local associatif qui propose un million d'activités par semaine pour des tarifs très, très abordables (voire gratuit, en fait). Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à consulter leur site internet ! De plus, situé au niveau du Parc Mistral, il offre la possibilité de se poser dans l'herbe, de sortir sa guitare et jouer les hippies en plein centre-ville. Elle est pas belle, la vie?



Envie de manger Irish, ou tout simplement de boire une bonne bière ? Tester le O'Callaghan ! En réalité, c'est surtout les décors typiques du lieu qui font son charme. Mais l'accueil chaleureux n'y est pas pour rien non plus ! Nous y avons mangé une fois, et avons été immédiatement séduit.

BONUS : Le Saigon


C'est tout à fait par hasard que nous avons découvert ce restaurant asiatique. Tout été fermé, et nous ne cherchions rien en particuliers ; mais les prix incroyablement bas et la disponibilité du Saigon nous ont convaincu de le tester. Quand on dit prix bas, c'est 10€ le menu complet, midi ET soir ! La qualité et la quantité y sont, le décor kitch des restaurants asiatiques aussi. Le service est rapide et chaleureux. En Bref, rien à redire!
Coup de cœur : les rouleaux de printemps faits maison : ils sont à 2€ de supplément sur le menu, mais ils en valent largement le coup !

3 - Du sport à Grenoble

→ L'escalade en salle : Ablok et Espace vertical

Espace Vertical
Ablok est, comme son nom l'indique, une salle de Bloc. Les tarifs sont assez élevé, mais pas plus que dans une autre salle, et l'accueil est au top. Par contre, elle est extrêmement fréquenté, et le niveau des voies assez élevé...
Espace Vertical possède deux salles de grimpe dans Grenoble : nous en avons tester une. Elle n'est pas faite pour les débutants : lorsque l'on s'y est rendu, aucune question de niveau n'a été posée, ni aucune consigne de sécurité... La location du matériel est tout à fait possible, mais la plupart des grimpeurs ont le leur. Espace Vertical offre un très large panel de voies (environ 300), qui vont jusqu'à 14m. Il y a aussi un espace Bloc. La salle étant incroyablement grande, vous trouverez toujours une petite place pour grimper !





→ Nager à ciel ouvert : le Bois Français - Domène
Lac du Bois Français
Si vous recherchez fraîcheur et calme pour nager, ne vous rendez pas au Bois Français. Si vous voulez juste vous divertir et profiter du cadre, alors pourquoi pas ! C'est par l'un de ces jours caniculaire que l'on a connu dernièrement que nous nous sommes rendus au Lac du Bois Français. Le domaine est très bien aménagé, peu cher d'accès, et par conséquent extrêmement fréquenté... L'eau est à 30°C environ, ce qui est très surprenant au premier contact ! Ce que nous avons particulièrement apprécié, c'est la vue sur les montagnes alentours.

→ Parapente et Deltaplane - Saint Hilaire du Thouvet


Nous n'avons pas nous-même tester ces deux activités, mais nous nous sommes rendus à Saint Hilaire du Thouvet, au départ des parapentes et deltaplanes. De nombreuses agences proposent des baptêmes : c'est peut-être l'occasion pour vous de franchir le pas ! Nous, nous nous sommes contenter d'admirer le spectacle, et avons beaucoup aimé ce que nous avons vu.


Randonnées

Pour tout ce qui concerne les randonnées autour de Grenoble, je vous renvoie à CET article.

4 - Mise en bouche pour la suite

Cet article était consacré à la ville même de Grenoble. Mais Grenoble est en fait plus précisément caractérisée par son cadre naturel. Vous le savez, la ville est entourée de trois chaînes montagneuses principales : la Chartreuse, Belledonne, et le Vercors. Dans l'article suivant, nous vous présenterons un peu ces alentours grenoblois, ceux qui font son charme et sa beauté, ceux qui la rendent si irrésistible pour les amoureux du grand air.

Vue du Mont Saint Eynard (Chartreuse)


→ Notre périple Grenoblois, côté nature

La Faute Au Graph

« Vous avez la capacité de voir les choses à travers un prisme qui rend le monde plus beau. »

0 Commentaire(s):

Enregistrer un commentaire

Bonjour, et merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Ici, vous pouvez laisser vos impressions, émettre des suggestions, et même nous dire ce qui ne vous a pas plu ! Nous sommes ouverts à toute critique, quelle qu'elle soit, pourvu que ce soit un avis sincère et constructif.
Bonne continuation, et à bientôt sur le blog de La Faute au Graph !

V&M