Retour sur... Annecy : nous reviendrons.

Qui n'a jamais vu Annecy, ne serait-ce qu'en photo, avec son canal, son lac et ses maisons colorées ? Qui n'a jamais entendu parler de la Venise des Alpes, cette ville juchée à cheval entre la France et la Suisse, et surplombée par des montagnes enneigées ? Qui n'a jamais rêvé de marcher dans ses ruelles étroites, dégustant de vos cinq sens les gâteaux Rigollot ?

Annecy nous attire, Annecy nous appelle. Allons-y, jolie Annecy : montre-nous ce dont tu es capable.


Annecy nous est assez méconnue. Les rares fois où nous avons arpenté ses rues, ce fut à tout allure, sans jamais prendre le temps de s'arrêter faire quelques photos, ni de savourer les beautés de sa vieille ville. Annecy reste un mythe, une légende que nous n'avons fait qu'effleurer du bout des doigts.



Mais ce dimanche de décembre où le soleil rayonnait de toute son âme, nous l'avons fait : nous sommes allés à la rencontre de la perle des Alpes françaises. Nous avons flâné sous les décorations de Noël le long du canal et nous nous sommes laissés tenter par les friandises en vitrines. Nous avons emprunté ces ponts et ces passages secrets, nous avons caressé les pierres des vielles bâtisses. Nous avons parcouru le marché de Noël sous le chant joyeux des chorales, et nous avons vu la ville s'illuminer à la tombée de la nuit.










Puis nous avons laissé derrière nous Annecy la belle, Annecy l'incomprise.


Parce qu'Annecy ne nous a pas séduit comme nous l'espérions. Et nous ne comprenons pas pourquoi...
Dis-nous Annecy, pourquoi avons nous été si insensible à ton charme, toi que nous désirions si ardemment ? Pourquoi ne nous as-tu pas pris dans ta danse, comme tu l'as fait avec tant de monde ? Parce que des éloges de ta beauté, de ton atmosphère si chaleureuse, nous en avions lu des dizaines. Peut-être n'avons-nous pas su t'appréhender comme il l'aurait fallu. Peut-être reviendrons-nous alors. Avec plus de temps, et moins d'exigences. Juste l'envie furieuse de nous laisser guider par le hasard, sans rien attendre au tournant.
Parce que même si nous n'avons pas été conquis, tu as éveillé notre curiosité. Tes trésors doivent êtres cachés, enfouis bien profondément, et tu ne les révèles qu'aux explorateurs qui te comprennent. Nous ne t'avons pas compris la première fois.

Mais tout le monde a droit à une seconde chance, n'est-ce pas ?






Le lac d'Annecy au fil des saisons
Doussard, la sérénité du Bout-du-Lac
La Faute Au Graph

« Vous avez la capacité de voir les choses à travers un prisme qui rend le monde plus beau. »

7 commentaires:

  1. Oh génial, un article que je n'avais pas vu ! C'est drôle... il y a comme une télépathie : hier, nous avons fait la route pour l'Autriche, et nous voulions nous arrêter à Annecy, mais le temps était trop gris et brumeux, je me suis dit que toutes les photos seraient ternes, nous avons renoncé et remis le projet à une autre fois.
    Quand je vois tes photos, j'ai du mal à imaginer que vous n'ayez pas été séduits, tes photos sont sublimes !!! J'adore, j'adore le charme qui s'en dégage, les jeux de lumière et les couleurs sur les façades, les reflets, et même cette meringue géante (quelle jolie photo). Mais alors peut-être y a-t-il un cliff hanger ? "Le lac d'Annecy au fil des saisons", peut-être que c'est à ce moment là que tu tombes amoureuse à retardement ? J'ai vraiment hâte de lire la suite, j'ai une image idyllique du lac d'Annecy... Vivement le prochain article ! Passe une belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Alexandra, cela me fait très plaisir, tu ne peux pas imaginer ! Et merci pour les photos. Oui, Annecy est jolie, c'est une ville pleine de charme. Je n'ai pas été conquise pour plusieurs raisons : la première, c'est que j'en attendais beaucoup. J'avais vu de nombreuses photos, entendu de nombreux récits. Tout paraissait formidable, tout semblait fabuleux. Or, ce n'était pas le cas. Il y avait du monde, pas toujours très aimable ; et tout n'était pas aussi joli que ce que j'attendais. Bref, j'avais juste trop d'attentes, trop d'a-priori. La seconde raison est que nous n'avons pas passé assez de temps dans la ville. Nous sommes arrivé sous le coup des 16h et parti vers 19h. Nous avons marché vite, sans trop prendre le temps de tout observer, ou de sortir des sentiers battus. J'ai été frustrée de ne pas avoir explorer les moindres recoins d'une ville que je rêvais de voir depuis plusieurs années. C'est pourquoi j'ai très envie d'y retourner rapidement, pour pouvoir m'en faire une autre idée, plus poussée, moins superficielle.
      Je ne veux pas spoiler l'article sur le Lac (qui devrait sortir cette semaine) ;) mais pour moi, le Lac et la ville d'Annecy sont deux choses bien distincte... Alors il est possible que tu aies raison ;) !
      Passe un bon séjour en Autriche, j'ai hâte de te lire et de voir tes images !

      Supprimer
    2. Je comprends ! Trop d'a priori, pas assez de temps, petite déception... Je pense qu'il me serait arrivé la même chose si je m'étais arrêtée en coup de vent comme je l'avais prévu. Je vais essayer de prévoir un vrai "week end Annecy" pour essayer de savourer, car moi aussi, je voudrais tomber amoureuse de cette ville dont j'ai entendu tant de bien ! Je vais voir tout de suite l'article sur le lac, passe une belle soirée !

      Supprimer
    3. Oui, je pense que c'est ce qu'il faut faire ! J'avais fait la même erreur avec Venise (j'ai vu ton dernier article, je n'ai pas encore eu le temps de le lire), et je le regrette beaucoup. Ce sont des erreurs à réparer :) !

      Supprimer
    4. Oui, je pense que c'est ce qu'il faut faire ! J'avais fait la même erreur avec Venise (j'ai vu ton dernier article, je n'ai pas encore eu le temps de le lire), et je le regrette beaucoup. Ce sont des erreurs à réparer :) !

      Supprimer
  2. Bonjour, personne ne vous a jamais dit que ce n'est pas Annecy-le-vieux du tout sur vos photos?????
    Le vieil Annecy et Annecy-le-vieux sont 2 choses distinctes... 2 codes postaux distincts même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie, et merci pour ton commentaire. Non, personne ne nous l'a jamais dit, je te remercie donc de la rectification, je modifierai l'article dès que j'aurais le temps. Cependant, laisse moi te faire remarquer qu'il y a une façon de dire les choses : je trouve ton commentaire un brin agressif. L'erreur est humaine, je ne pense pas que cela ait eu une grande influence sur les lecteurs - vu que des gens vivant à Annecy ont lu l'article sans y faire attention. Encore une fois, je te remercie pour la correction, mais te met en garde sur ta façons de dire les choses ; d'autres auraient pu le prendre plus mal que moi.
      Merci de ta visite, et bonne fin de journée :) !

      Supprimer

Bonjour, et merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Ici, vous pouvez laisser vos impressions, émettre des suggestions, et même nous dire ce qui ne vous a pas plu ! Nous sommes ouverts à toute critique, quelle qu'elle soit, pourvu que ce soit un avis sincère et constructif.
Bonne continuation, et à bientôt sur le blog de La Faute au Graph !

V&M