Svalbard (7/10) - Tempelfjord & son Océan Glacial (Arctique)

Tempelfjord, nous en avions rêvé, mais nous savions que notre séjour là-bas dépendrait des conditions et de notre avancée. Nous avons bien avancé, non ? Alors voilà, nous quittons Gipsvika en espérant que le temps ne se dégrade pas plus (car oui, nous goûtons aux premières pluies - rares heureusement - de l'Arctique).

Il y a des signes qui ne trompent pas : les icebergs, se montrant de plus en plus nombreux au fil de notre progression le long des falaises, indiquent clairement que nous nous rapprochons du glacier.




On rame, on rame, on avance pour pouvoir profiter du fjord et du glacier ! 


 

Nous y voilà, dans la terminaison de l'Isfjord la plus enfoncée dans les terres du Svalbard.




Les fulmars nous accompagnent encore, planant très près de l'eau, ne se souciant guère de nous...


Nous installons le campement sur le Cap Schoulz, à une quinzaine de kilomètres du glacier. De là, nous l'entendons craquer, bouger, tonner, gronder. Le soleil est de retour, un peu timide, mais rendant le spectacle encore plus beau. 

Le lendemain matin, nous nous équipons et prenons les kayaks pour nous rapprocher un peu du glacier. Nous allons nous promener sur le petit bout de moraine que l'on voit à droite sur la photo ci-dessus : Von Postbreen.


Le beau temps est avec nous aujourd'hui, et la mer est plus que calme. Tout est parfait ! Et avant de partir, quoi de mieux pour commencer la journée qu'un bon bain rafraîchissant et revigorant ? C'est Fred qui s'élance le premier avec sa combinaison, suivi de Béranger, Vincent & Marion. Finalement, tout le monde veut sa photo devant le glacier, et c'est avec grand plaisir que nous organisons un shooting glacial, à base de ciel bleu, d'eau froide et de combinaisons presque étanches...



  




Nous voilà prêts à embarquer !

Voguons mes amis, voguons !


Mouette tridactyle



À peine avons-nous accosté que nous nous élançons en direction du glacier, heureux que la marée soit assez basse pour que nous longions la côte. Nous nous arrêtons quelques kilomètres plus loin - pas assez loin à notre goût, mais Aurélie ne veut pas prendre de risques - et tentons de faire un feu pour nous réchauffer pendant le déjeuner.




Aurélie, notre guide

Edouard réalise de petit copeaux de bois pour démarrer le feu
   
Bien évidemment, qui dit pause déjeuner, dit photos.




  


Puis il est temps de faire demi-tour, et de rentrer au campement. Pour ce trajet là, nous avons le vent dans le dos, alors nous filons sur l'eau à la vitesse de la lumière !

Béranger, J-S et Rémi, enfin propres   



Nous sommes au soir du 7ème jour de notre aventure polaire, et nous ne nous sommes toujours pas lavés (pas autrement qu'avec des lingettes bébé en réalité). Notre eau douce provient d'un petit ruisseau descendant tout droit... du glacier, bien évidemment. L'eau est très propre, filtrée par les rochers, mais elle est encore plus froide que l'océan ! Cependant, la tentation est trop forte, et plusieurs d'entre nous s'en sont versé sur la tête.


D'autres se la jouent plutôt 'vrais bonhommes', ou 'vraies bonnes-femmes'... Mais ce n'est pas facile de s'y tenir ! On réfléchit un peu trop, on hésite encore, on s'entraîne les un(e)s les autres... Puis finalement...

On y va !

  




    



Sans combinaisons étanches, on y reste quand même moins longtemps! On ressort vite, mais emprunts de fierté. À rajouter sur votre Bucket List les amis : se baigner dans l'Océan Glacial Arctique !


Une fois les folies du jour finies, on se rapproche bien vite du feu et de sa chaleur rassurante. On est bien, là, tous ensemble, à jouer au jeu idiot que nous propose Yoan ! 






Anecdote du jour : le jeu de Yoan, où il fallait simplement deviner la règle, nous a un peu tous rendus fou ! Et vous, saurrez-vous deviner ?

Pendant le tour de garde de Marion - prendre des photos est un bon moyen de faire passer le temps!

Le lendemain matin, nous reprendrons la mer, admirant une dernière fois le plus beau glacier qu'il nous aura été donner de voir. Quelle chance tout de même, puisque nombreux sont les Tours d'Isfjord qui sont obligés de traverser directement Tempelfjord, la météo ne leur laissant pas d'autre choix que de faire une croix sur un arrêt près du glacier.




→ Surpris par le vent à Svettitel
→ De l'espoir dans l'écume des flots
→ Dernier jour, sur le toit du monde

La Faute Au Graph

« Vous avez la capacité de voir les choses à travers un prisme qui rend le monde plus beau. »

8 commentaires:

  1. Magnifique reportage qui laisse rêveur et qui nous plonge au coeur de splendide paysages. Merci de nous faire partager vos merveilleux souvenirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isa pour ton commentaire, ça nous fait très plaisir ! :)

      Supprimer
  2. Oh punaise vous avez osez vous baigner,le courage ! :) Ils sont top vos récits, et les photos suivent, ça fait du bien aux yeux :) D'ailleurs ce qui m'a attiré c'est le kayak, j'en ai jamais fait et ça va être mon défi de cet été ! Les couleurs dans les tons froid sont tellement belle. Votre blog est carrément cool je vais me régaler :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Edouard et Yoan en premier, puis Vincent, puis Julie et moi... Lorsque l'occasion se présente, on n'hésite pas vraiment en fait, parce qu'on sait que c'est une occasion qui peut ne se présenter qu'une fois dans la vie :)
      Où partez-vous en kayak cet été ? Je n'en avais fait que trois fois avant le Svalbard, et ce n'est pas si épuisant que ça si ton coéquipier a un peu de force ;p et puis au bout de quelques heures, tu prends le mouvement, tout est dans la posture du dos :)
      Merci beaucoup Justine, ça me touche énormément que notre blog te plaise !

      Supprimer
  3. Ohlala, le Svalbard. Vous parlez ici d'un de nos rêves de voyage, une des destinations qui nous donne des frissons et des envies d'aventure. C'est un vrai plaisir de lire vos articles et de voir vos photos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment pour tes commentaires, ils me font tellement plaisir ! Il me semble que vous avez aimé l'Islande ; vous aimerez forcément le Svalbard ! Je vous souhaite de pouvoir un jour réaliser ce rêve de voyage, après l'Australie peut-être ;)

      Supprimer
  4. Ah ouuuui, je veux me baigner dans l'Océan Glacial Arctique moi aussi ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le coup, je n'en avais pas du tout envie ^^ mais je ne regrette pas du tout, c'était une expérience incroyable, je te souhaite de pouvoir t'y baigner à ton tour ! :) ♥

      Supprimer

Bonjour, et merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Ici, vous pouvez laisser vos impressions, émettre des suggestions, et même nous dire ce qui ne vous a pas plu ! Nous sommes ouverts à toute critique, quelle qu'elle soit, pourvu que ce soit un avis sincère et constructif.
Bonne continuation, et à bientôt sur le blog de La Faute au Graph !

V&M