Actualité #23 - Samedi 18 mars 2017

♦ 8ème Gala Médecine Lyon Est ♦

Rien que le nom fait rêver. Le mot "Gala" fait resurgir ce rêve de paillettes qui sommeillait en nous depuis notre plus tendre enfance, et nous nous voyons déjà défiler sur ce tapis rouge, coupe de champagne à la main. 

Prince et princesse

Je me souviens de la première fois que j'ai vécu ça, célébrant joyeusement la fin du lycée sans penser à l'approche imminente du Bac. Je me souviens aussi de mes premiers bal médecine, m’enivrant de champagne jusqu'au bout de la nuit pour supporter mes talons trop hauts et trop douloureux. Je me souviens de tout ou presque, avec nostalgie. 

Champagne et amitié

Aujourd'hui, Julie m'a proposé un travail que je ne pouvais refuser : revivre la magie de la plus belle soirée médecine de l'année, mais de l'autre côté du miroir. Être photographes officielles du Gala Médecine Lyon Est est un honneur pour nous, photographes amatrices, car cela signifiait qu'un millier de personnes plaçaient leur confiance entre nos mains. Matérialiser les plus beaux souvenirs de cette soirée était de notre responsabilité, et nous ne l'avons pas prise à la légère. 
Le stress, l'excitation, la peur de ne pas être à la hauteur, l'envie de se dépasser nous rongeaient. Et malgré notre manque d'expérience indéniable et les difficultés rencontrées, je crois que nous avons réussi : nous avons menés à bien notre mission. 

Julie et Marion, partenaires pour un soir

Notre organisation 

Julie et moi ne sommes pas des photographes professionnelles et ce gala était justement l'occasion pour nous d'éprouver un peu nos talents, de nous mettre à l'épreuve d'être aussi efficaces que des pros. Seulement voilà, nous n'avions été prévenues qu'une semaine à l'avance, et n'avions donc pas réellement eu le temps de nous préparer. C'est donc dans la précipitation que nous avons glané des informations à travers le net ou auprès de photographes plus expérimentés, et nous nous sommes organisées du mieux que l'on a pu dans le temps imparti.

© Julie la Blogtrotteuse

L'ACLE et les organisateurs du Gala avaient déjà prévu tout le décor du stand photo. Il ne nous manquait que ce qui nous semblait essentiel à nous, photographes sans grands moyens : l'éclairage. Ils ont donc loué un kit de lumière continue, constitué de deux softbox. Parfait? Non, mais suffisant.
Nous les avons placés de chaque côté du stand, avec une orientation d'environ 45° sur la position supposée des sujets.

Organisateur du Gala, un grand merci à eux! © Julie la Blogtrotteuse

Nous avions la chance d'être toutes les deux équipées chez Nikon, ce qui nous a permis de pouvoir intervertir nos optiques et nos accessoires. Nous avons donc fonctionner avec ces combinaisons :
- Le Nikon D7000 équipé d'un objectif Nikkor 18-105mm f/3.5, monté sur un trépied et utilisé pour le stand photo fixe.
- Le Nikon D5200 équipé soit d'un objectif Nikkor 35mm f/1.8, soit d'un objectif Sigma 10-22mm f/3.5 et sur lequel nous avions monté un flash cobra NATIONAL PE-247S, utilisé pour les photos de salle.

Photo de salle - concert au cocktail

Photobomb ?



Nous échangions régulièrement nos postes, tantôt au stand tantôt en salle, afin de ne pas nous lasser et de profiter un peu de la soirée. Il faut savoir que tenir un stand photo en soirée est un travail difficile, pour plusieurs raisons. La principale est bien évidemment que l'on est sans arrêt sollicité, et pas toujours avec politesse et respect. Vos "modèles" peuvent être aussi très peu conciliants et particulièrement maladroits (le champagne a fait son effet...) ; par exemple, nos spots sont tombés deux fois chacun, si bien que nous avons perdu en cours de route la puissance lumineuse exigée.


Photo plus sombre que ce qu'elle aurait pu (du?) être

Autre exemple, certains - en plus de débrancher les lumières - entraient plus ou moins délibérément dans le cadre de l'image sans y être invités. Ce sont des choses qui sont difficiles à gérer, en plus de l'impatience et de l'irrespect (je l'ai déjà dit ça, non?) des sujets, qui sont prêts à doubler 50 personnes attendant leur tour calmement. Petite astuce pour ces cas-là : refuser de les prendre en photo s'ils ne font pas la queue comme tout le monde. Nous en avons eu quelques uns réticents, mais cela nous a permis d'établir quelques règles élémentaires de politesse que certains n'avaient visiblement pas acquis lors de leur éducation. Il est parfois pénible de devoir faire la loi, mais c'est essentiel pour le bon déroulement des choses, et cela nous a aidé à rendre le travail plus agréable.

Un peu de douceur et d'amour...

Comme un roi

Afin de donner le meilleur de nous-même, nous avons essayé d'orienter un peu nos modèles dans leur choix de poses et de composition d'image. Tous n'étaient pas réceptifs, mais la plupart étaient ravis de voir que nous prenions autant à coeur la réussite de leurs photos.

Harmonie de couleurs

Harmonie de couleurs 2


La plupart des principes de photos de groupes que nous avons appliqués viennent de cet article, que je vous recommande grandement si vous êtes amener à réaliser des photos de groupes, en soirée ou ailleurs.

Les photos de groupe... Gérer les difficultés

Le développement des images

Plus de 3000 photos au total, c'est ce qu'il est ressorti de cette soirée. Nous avions fait le choix (stratégique?) de shooter en .JPG et non en RAW, pour des raisons de temps : même si elles permettent une plus grande souplesse au niveau de post-traitement, les prises de vue en RAW sont longues à acquérir et lourdes à stocker... Et encore une fois, nous sommes amatrices, et prenons donc sur notre temps libre pour faire ce travail. Nous avons donc corrigé le bruit numérique via le logiciel DxO Optics Pro, et développé les images avec Lightroom 5.
Néanmoins, avec plus de recul, peut-être aurions-nous privilégier le format RAW, afin d'optimiser le post-traitement...

© Julie le Blogtrotteuse - un exemple de photo que nous aurions aimé retravaillé plus...

Un autre exemple de photo presque ratée, à laquel de meilleures corrections auraient pu être apportées

Pour conclure

Nous avons toutes deux passé une bonne soirée, et nous ne sommes pas mécontentes du travail que nous avons effectué. Pour une première fois, dans des conditions pas toujours évidentes à gérer, prévenues au dernier moment... Nous avons relevé le défi ! Un grand merci à tous ceux qui ont été compréhensifs, reconnaissants, et respectueux de notre travail.
Si vous recherchez des photographes pour l'un de vos événements, n'hésitez pas à nous contacter!

Bien entouré!

Nous souhaitons remercier plus particulièrement Ambrine d'avoir pensé à nous Julie, Clémence pour l'organisation du Gala, et Jean E. pour ses précieux conseils en photographie.

Bien évidemment, je remercie Julie de m'avoir proposé de collaborer avec elle pour ce travail. 
| BLOG | FACEBOOK | FLICKR | INSTAGRAM |
La Faute Au Graph

« Vous avez la capacité de voir les choses à travers un prisme qui rend le monde plus beau. »

2 commentaires:

  1. Vous avez fait un magnifique travail, vous pouvez être fières de vous, les photos sont remarquables, très vivantes, très belles et réussies, vous avez fait un super boulot. Bravo !! Et j'ai beaucoup aimé l'aspect personnel de ton récit, tes souvenirs, la nostalgie de ces grands événements, mais aussi le côté moins glamour. Je n'ose imaginer à quel point cela doit être difficile de faire son travail avec professionnalisme et passion quand on est confronté à des personnes alcoolisées et irrespectueuses. Bravo à toutes les deux pour votre gestion et pour cette belle performance. Je suis super heureuse de savoir que c'est toi qui immortaliseras mon mariage ❤❤❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Alexandra, je suis contente que les photos t'aient plu! Oui, ce n'est pas nouveau : photographe est un métier humain...
      Moi aussi je suis ravie Alexandra, et ça se rapproche, j'ai hâte :D

      Supprimer

Bonjour, et merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !

Ici, vous pouvez laisser vos impressions, émettre des suggestions, et même nous dire ce qui ne vous a pas plu ! Nous sommes ouverts à toute critique, quelle qu'elle soit, pourvu que ce soit un avis sincère et constructif.
Bonne continuation, et à bientôt sur le blog de La Faute au Graph !

V&M